Les essentiels à savoir sur une maison écolo en kit

Une maison écolo en kit peut se construite en cinq à sept mois. Ceci dépend du nombre de l’équipe de professionnels en bâtiment qui se charge de réaliser les travaux dans un délai déterminé. La construction d’une maison en bois s’organise sous les étapes suivantes :

La demande de permis de construire et les premières fondations

Lorsqu’il s’agit d’une construction quel que soit sa nature, il faut toujours préparer son dossier de permis de construire. Cette démarche administrative est obligatoire que ce soit dans le milieu rural ou urbain. Pour éviter un refus d’accorder un permis de construire, il est nécessaire de faire appel à un architecte pour préparer son dossier de construction incluant les plans, entre autres.

Une fois que le permis de construire est obtenu, les premières fondations peuvent débuter. Il concerne l’implantation des fondations par des puits courts en béton pour pouvoir installer le kit de matériaux de construction.

Le kit de construction à acquérir

Pour une maison écologique en kit, il faut procéder à une commande de kit auprès d’une usine. Les dimensions doivent être précisent, car elles ne peuvent plus être rectifiées par la suite. En usine donc sont fabriqués les murs, les planchers, les charpentes et autre.

La construction proprement dite

Une fois que le kit arrive sur le chantier, la construction de la maison écologique peut poursuivre. Au départ, le professionnel en construction débute par la pose de plancher. Ce dernier est constitué d’isolant et d’éléments structurels. Le plancher servira par la suite de la base du revêtement de sol. Ensuite, l’élévation des murs se réalise par assemblage. Ce n’est qu’après les murs montés que la charpente soit placée. Elle doit être mise hors d’eau grâce à la couverture de la maison. L’aménagement de l’intérieur de la maison écologique en kit se réalise après que la toiture ait été placée. Ceci inclut l’installation des plafonds, des cloisons, des équipements électriques, des travaux de plomberie et autre. La dernière phase de la construction consiste à poser le bardage. Ceci est utile pour assurer l’aspect qui efface la modularité des panneaux de façade.

Laisser un commentaire